Chinese (Simplified)EnglishFrenchGermanHindiItalianJapanesePortugueseRussianSpanish

Le ministre du Tourisme et le directeur général d'Aneel discutent des mesures de soutien au secteur du tourisme

 24/04/2021 | Posté par: Salle de presse Visite au Brésil
Machado Neto et Pepitone Crédit: Kiara Mila / MTur
Machado Neto et Pepitone Crédit: Kiara Mila / MTur

André Pepitone s'est rendu disponible pour avoir des conversations avec des représentants du secteur du tourisme. «Nous avons un espace de médiation au sein de l'agence qui pourra favoriser un dialogue avec les distributeurs d'énergie et les représentants du secteur du tourisme pour rechercher des solutions possibles.

Le ministre du Tourisme, Gilson Machado Neto, et le directeur général de l'Agence nationale de l'énergie électrique (Aneel), André Pepitone, ont discuté, jeudi dernier (22.04), des mesures de soutien au secteur touristique du pays. La réunion a lancé des négociations pour rechercher des solutions pour rendre le paiement des amendes et des intérêts sur les factures d'électricité plus flexible par les fournisseurs de services touristiques à travers le pays.

«On sait que de nombreuses entreprises paient pour une consommation moyenne, mais compte tenu de la pandémie et des verrouillages établis localement, il n'est pas possible de facturer la consommation moyenne de la période précédant la pandémie en ce moment, lorsque le secteur a une demande inférieure au minimum et de nombreux établissements sont fermés », a défendu Machado Neto.

Le ministre a également souligné que l'objectif est de donner un souffle au secteur, fortement touché par la pandémie. «Nous sommes sensibles aux difficultés rencontrées par le secteur du tourisme. Il s'agit d'une mesure qui vise précisément à réduire l'impact sur les dépenses globales des projets car la facture énergétique finit par être un coût élevé. Notre objectif est donc de donner un coup de pouce aux prestataires de services touristiques et, ainsi, de préserver les emplois de ceux qui tirent leur gagne-pain du tourisme », a ajouté le ministre du Tourisme.

André Pepitone s'est rendu disponible pour avoir des conversations avec des représentants du secteur du tourisme. "Nous avons un espace de médiation au sein de l'agence qui pourra favoriser un dialogue avec les distributeurs d'énergie et les représentants du secteur du tourisme pour rechercher des solutions possibles et des pistes pour aller de l'avant", a déclaré le directeur d'Aneel.

-Depuis le début de la pandémie, le gouvernement fédéral a agi pour réduire les effets du Covid-19 sur le tourisme. Le ministère du Tourisme a lancé une série d'actions axées sur la protection du tourisme brésilien et de ses travailleurs. Il a travaillé avec le secteur économique du gouvernement fédéral pour garantir les salaires et réglementer les relations avec les consommateurs dans le segment. Il a également garanti des prêts de 5 milliards de reais par le biais du Fonds général du tourisme (Fungetur).

Le mois dernier, la mesure provisoire 1.036/2021 a été publiée, qui prolonge, jusqu'au 31 décembre 2022, la période de démarques, d'émission de crédits à utiliser pour l'achat, de remises ou de remboursements de montants déjà payés pour des services, des réservations et des événements. L'action vise à garantir les droits des consommateurs et la survie du tourisme et de la culture face à la pandémie.

MTur a également lancé le Label Tourisme Responsable, pour encourager l'adhésion de l'ensemble de la filière brésilienne aux protocoles de protection contre le coronavirus, apportant plus de sécurité aux touristes et aux travailleurs. Actuellement, plus de 27 XNUMX timbres ont déjà été émis à des établissements et guides touristiques qui ont rejoint l'initiative et qui ont déclaré leur engagement à suivre les protocoles de biosécurité.

Mtur
Amanda Costa

Par: Redacao Visit Brazil
Salvador BA
TAGS:  ,  
VOIR TOUTES LES NOUVELLES
NOUVELLES
Publicité